Friday essay: how the Men’s Painting Room at Papunya transformed Australian art

A close up from Michael Jensen’s Pintupi and Anmatyerr artists in Men’s Painting Room (circa August 1972). Michael Jensen Seismic shifts occur infrequently on the cultural landscape, and the works produced at such rare moments accrue mystique over and above their individual artistic merit.

Source : Friday essay: how the Men’s Painting Room at Papunya transformed Australian art

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s