« Nothingwood » ou l’art de faire du cinéma avec rien

Ici ce n’est pas Hollywood, ce n’est pas Bollywood, c’est Nothingwood, où l’on fait du cinéma avec rien ! », s’esclaffe Salim Shaheen. Il bricole son maquillage à partir de sang de poulet, emprunte la caméra de Sonia Kronlund pour une scène et une …

Source : « Nothingwood » ou l’art de faire du cinéma avec rien

À lire également : Documentaire. Nothingwood, “c’est le cinéma ou la mort” (courrierinternational)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s