L’art rebelle apprivoisé

Autrefois perçu comme une «pollution visuelle», le street art est aujourd’hui porté aux nues, coté dans les enchères d’art et commandité de toutes parts. Dans la foulée, Montréal, où se tient depuis jeudi la cinquième édition du festival Mural, s’est taillé une place enviable dans le milieu mondial des arts de la rue et du graffiti.

Source : L’art rebelle apprivoisé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s